Junta Directiva

Camille Chalmers

Presidente

Camille Chalmers est né le 8 Novembre 1956. C’est un socio-économiste de renommée mondiale, spécialisé dans l’analyse des processus d’intégration et la formulation de politiques publiques alternatives. Il a fait des études supérieures au Vénézuéla (Maîtrise en économie et en planification avec spécialisation sur l’administration des processus d’intégration – 19791981) et en France (dans le cadre des travaux de recherche de l’INODEP Institut Œcuménique pour le Développement des Peuples 1983-1986)
Il enseigne dans diverses Facultés de l’Université d’État d’Haïti depuis l’année 1980. Il a enseigné les matières suivantes : Mathématiques et statistiques supérieures appliquées à la gestion et à l’économie, principes d’administration, systèmes administratifs comparés, gestion de projets, administration et planification sociale, sociologie des organisations.
Il a dirigé plusieurs Départements universitaires à l’Institut National d’Administration de Gestion et des Hautes Études Internationales (INAGHEI) et à la Faculté des Sciences Humaines (FASCH). Il a occupé également le poste de Vice Doyen de la FASCH de 1990 à 1993. Il a également travaillé au sein du Rectorat de l’UEH comme représentant élu des Professeurs de la FASCH et comme membre d’une commission de réformes des structures universitaires.
Il a enseigné également à l’Institut Coopératif Interaméricain (ICI) de Panamá, responsable du cours: “Analyses des pratiques organisationnelles” de 1988 à 1992. Il est membre de la CRIES (Coordinadora de Investigaciones Económicas y Sociales) qui a son siège à Managua. Il fut pendant 10 ans (1983 – 1993) chercheur associé de l’INODEP. Il est souvent invité pour des tournées de conférences académiques sur les problèmes de la mondialisation par des Universités américaines (Berkeley et Harvard), Belges, Françaises (Chaire Amérique Latine de la Sorbonne), Argentines, Canadiennes, Portoricaines et de la République Dominicaine.
Il a fondé en 1980 un ciné-club spécialisé dans l’organisation de projections et de débats autour des films venant des pays du Tiers Monde.
Il a fondé le GHRAP (Groupe Haïtien de Recherches et d’actions Pédagogiques) en 1980 avec un groupe de professionnels et d’universitaires. C’est le premier organisme laïc d’éducation populaire de notre pays qui continue encore aujourd’hui a travaillé à partir d’une méthodologie combinant les héritages de Célestin Freinet et de Paulo Freire sur la problématique de l’éducation dans les zones populaires urbaines.
Il a été emprisonné et torturé au cours de l’année 1992 durant le régime du coup d’État militaire de septembre 1991 et a dû s’exiler pendant 2 ans au Canada et aux États Unis.
Il coordonne la PAPDA (Plateforme haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif) depuis l’année 1995. La PAPDA est une coalition d’organisations et de mouvements sociaux qui travaillent sur le développement alternatif et les politiques publiques tout en luttant contre l’application des politiques néolibérales dans notre pays.
est membre du Forum Mondial des Alternatives (FMA) dirigé par Samir Amin et François Houtart. Il est membre du Comité International de coordination du réseau Jubilée Sud. Il est membre du Conseil d’Administration de Alternatives Canada. Il représente Jubilée Sud dans le Comité de Coordination de l’Alliance Sociale Continentale (ASC). Il est membre du groupe de travail de la CLACSO (Concejo Latinoamericano de Ciencias Sociales) sur l’intégration. Il est membre du Comité Exécutif Régional de l’Assemblée des Peuples de la Caraïbe (CER-APC) et siège comme représentant de cet espace au sein du Conseil International du Forum Social Mondial (CI-FSM). Il est membre de l’Association Haïtienne des Économistes (AHE)

https://i0.wp.com/sepla21.org/wp-content/uploads/2016/12/camille-foto-2.jpg?fit=600%2C653https://i0.wp.com/sepla21.org/wp-content/uploads/2016/12/camille-foto-2.jpg?fit=138%2C150SEPLACamille Chalmers est né le 8 Novembre 1956. C’est un socio-économiste de renommée mondiale, spécialisé dans l’analyse des processus d’intégration et la formulation de politiques publiques alternatives. Il a fait des études supérieures au Vénézuéla (Maîtrise en économie et en planification avec spécialisation sur l’administration des processus d’intégration –...Sociedade de Economia Política Latinoamericana